Souffrant d'une myocardite qui s'est développée après sa vaccination contre le coronavirus, une jeune femme témoigne.

RTL a rencontré une jeune femme qui a développé une myocardite (une inflammation du muscle cardiaque) après avoir été vaccinée contre le Covid-19.

Selon les premiers éléments, les médecins ont déclaré qu'un possible lien pourrait exister entre les deux événements. La jeune femme doit désormais prendre 11 médicaments différents, tous les jours. Des anticoagulants, des régulateurs cardiaques, des pilules pour les reins, les poumons ou encore pour la tension.

Son cœur ne fonctionne plus correctement en raison de la myocardite. Elle a désormais du mal à monter les escaliers ou sortir les poubelles. La myocardite est un effet secondaire rare mais connu du vaccin contre le Covid-19.

Les premiers symptômes se sont manifestés quelques heures après la 2e injection du vaccin BionTech-Pfizer en juillet 2021. Son état de santé s'est ensuite considérablement dégradé les jours suivants: "Mon cœur il battait, mais très affaibli. Mes poumons étaient remplis d’eau. Je n’arrivais pas à respirer".

POSSIBLE LIEN AVEC LE VACCIN

Pour son traitement, la jeune femme a été transférée à la clinique universitaire de Strasbourg où elle a été victime de plusieurs rechutes. Elle est restée au moins cinq mois à l'hôpital lors des 20 derniers mois. Les médecins français ont décelé un éventuel lien entre la myocardite et le vaccin contre le Covid-19 à l'aide d'une biopsie du muscle cardiaque. "Je voulais être une bonne citoyenne en faisant le vaccin contre le Covid-19 et il a détruit ma vie".

PROCÉDURE D'INDEMNISATION

Le vaccin, l'espoir vers la fin de pandémie. Les produits bénéficiaient d'une mise sur le marché provisoire, mais le gouvernement a décidé de les recommander et d'endosser la responsabilité en cas d'effets secondaires.

Sur base de la loi du 4 juillet 2000, les personnes victimes de séquelles durables peuvent demander une indemnisation auprès de la Santé. En tout, on dénombrait huit personnes ayant effectivement introduit une telle demande. Une procédure compliquée et de longue haleine qui comprend de nombreux dossiers analysés au cas par cas, tout comme l'envergure des dégâts causés individuellement, comme l'a expliqué la ministre de la Santé Paulette Lenert.

La Patientevertriedung, l'association qui accompagne les patients dans toutes leurs démarches après une procédure, déplore un manque de transparence dans l'accès à la demande d'indemnisation, notamment sur le site officiel dédié au Covid.

DANS L'ATTENTE DE NOUVELLES

Après une première entrevue avec la Santé en décembre 2022, la jeune femme attend des nouvelles de la part des autorités. Son cœur ne battra plus jamais comme avant, comme l'a indiqué son médecin traitant. En novembre 2021, la myocardite l'a empêchée de commencer un nouveau travail. Elle vit désormais chez ses parents, qui lui permettent de bénéficier de la sécurité sociale. Mais la suite de son combat n'est pas tout à fait claire. "Je ne vois plus mon avenir. Je ne vois pas ce que je pourrais faire dans le futur... à part rester chez moi".

Les experts rappellent que l'utilité du vaccin en tant que protection contre les formes graves du Covid dépasse largement les risques liés au effets secondaires certes rares mais intenses. Une maigre consolation pour cette jeune femme qui espère ne pas être abandonnée ni par la société, ni par les autorités.