Le compositeur luxembourgeois Gast Waltzing s'est associé au jazzman Kyle Eastwood pour orchestrer des musiques de films de Clint Eastwood. Cette création originale sera présentée en avant-première ce lundi 10 octobre au Nancy Jazz Pulsations, avant de conquérir le monde.

Dans la famille Eastwood, il y a bien sûr Clint. Un monstre sacré du cinéma qui sortait encore l'an passé un film (Cry Macho) du haut de ses 91 ans. Qui dit mieux?

Mais la fratrie Eastwood est grande, et parmi ses huit rejetons, on trouve notamment l'aîné, Kyle, dont le nom résonne surtout aux oreilles des amateurs de jazz. Ce multi-instrumentiste a décidé de rendre hommage à son père à travers un ambitieux projet: Eastwood Symphonic.

"J’ai toujours voulu concrétiser un projet qui combine le jazz et un orchestre symphonique autour de la musique de film" explique Kyle Eastwood au micro de RTL 5Minutes. Et avec son père, il avait l'embarras du choix! "J’ai essayé de choisir les thèmes les plus forts et ceux qu’il était possible d’adapter à la fois pour un quintet de jazz et pour un orchestre symphonique. Il y a deux thèmes composés par Ennio Morricone issus des westerns italiens, un thème que mon père a composé, un autre que nous avons écrit ensemble" ajoute-t-il.

"EASTWOOD, IL PEUT AVOIR N'IMPORTE QUI, POURQUOI MOI?"

RTL

Une soixantaine de musiciens seront donc présents au festival Nancy Jazz Pulsations, ce lundi 10 octobre, pour une grande avant-première.

Et, belle consécration pour le Grand-Duché, c'est un illustre compositeur luxembourgeois qui a été choisi pour mener cet ensemble à la baguette. Kyle Eastwood explique: "C’est grâce à mon agent en France que j’ai entendu parler du travail de Gast (Waltzing). Nous cherchions quelqu’un susceptible de nous aider à faire les arrangements, également capable de conduire l’orchestre. J’ai donc écouté des choses sur lesquelles il a travaillé dans le passé et j’ai pensé qu’il ferait l’affaire. Gast a une bonne connaissance du jazz, il a de plus participé à des projets similaires, il était donc un choix pertinent."

Féru de jazz, le trompettiste Gast Waltzing est aussi un dévoreur de musique au sens le plus large possible, n'hésitant pas à se frotter à la musique africaine (ce qui lui a valu un Grammy pour son projet orchestral avec Angelique Kidjo), au hip-hop ou encore à la musique classique.

"Au début, je pensais que Eastwood, il peut avoir n'importe qui, alors pourquoi moi?" sourit Gast Waltzing. Nous le rencontrons dans le prestigieux Opéra national de Lorraine, à Nancy, où les répétitions ont lieu avant la grande représentation ce lundi au Chapiteau de la Pépinière. ll décrit une véritable alchimie musicale avec Kyle Eastwood: "On s'est rencontré trois fois, il m'a laissé les mains libres, même sur le thème de The Good, The Bad and The Ugly où je pensais aller trop loin, mais il m'a dit que non. Il a été super cool".

Une création très originale donc, qui verra sa première représentation ce lundi 10 octobre, avant une tournée mondiale. À noter qu'Eastwood Symphonics passera aussi par le Luxembourg, le 17 mai 2023 (plus d'infos ici).

INFOS PRATIQUES

Les musiciens: Kyle Eastwood (contrebasse, guitare basse), Andrew Maccormack (piano), Brandon Allen (saxophone), Quentin Collins (trompette), Chris Higginbottom (batterie). Avec l’orchestre de l’Opéra national de Lorraine. Direction. Gast Waltzing.

Concert à 21h20 (première partie: Gaby Hartmann) au Chapiteau de la Pépinière (Nancy). Entrée (tarif plein): 30 euros. Infos et réservations sur le site web du NJP.