Plus de 755.000 doses de vaccin contre le Covid-19, achetées par le Luxembourg, ont été détruites jusqu'ici, révèle la ministre de la Santé sortante.

Jusqu'en date de ce 18 octobre 2023, le Luxembourg a déjà dû procéder ou faire procéder à la destruction de 755.240 doses de vaccin contre le Covid-19, achetées par le Luxembourg, révèle Paulette Lenert, ministre de la Santé sortante.

Dans une réponse à la question parlementaire du député des pirates, Sven Clement, la ministre de la Santé précise que d'autres vaccins seront encore détruits sous peu puisque près de 314.000 doses expireront également d'ici la fin du mois de novembre.

Sur les plus de 755.240 vaccins détruits, 591.000 provenaient de Moderna, 61.550 de Novavax, 52.410 du laboratoire Pfizer, 31.520 de Janssen et 17.900 d'AstraZeneca.

"Le coût total des doses détruites est estimé à 16.789.430,15 euros", explique la ministre de la Santé, avant de préciser que "les taux de change appliqués au moment des paiements des différentes factures peuvent légèrement modifier le total" de la somme.

La ministre de la Santé Paulette Lenert précise encore dans sa réponse que le Luxembourg a effectivement acheté tous ces vaccins ensemble avec l'Union européenne. Et par conséquent, comme tous les autres pays de l’UE, il était contractuellement tenu d’acheter un certain nombre de doses.

"Comme c'est également le cas dans les autres pays de l'UE, il n'a pas été possible au Luxembourg d'empêcher la destruction d'un certain nombre de flacons pour diverses raisons", précise la ministre.