Des mauvaises habitudes peuvent entraîner un déséquilibre de la flore protectrice des milieux vulvaire et vaginal. Ces mauvaises habitudes peuvent être une mauvaise hygiène, un excès d’hygiène ou l’utilisation de produits inadaptés pouvant engendrer des irritations ou favoriser des infections. C’est pourquoi il est important d’avoir une bonne hygiène intime au quotidien et utiliser un produit adapté.

Pendant les périodes de désagréments (démangeaisons, mycoses…), il est important d’avoir une hygiène intime adaptée, en complément d’un éventuel traitement prescrit par son médecin. Comment garder une bonne hygiène intime? Quels sont les bons gestes au quotidien lors de la toilette intime?

  • Pratiquer au plus 2 toilettes intimes quotidiennes le matin et le soir, l’excès d’hygiène pouvant entretenir les irritations.
  • Bannir les douches vaginales. Même les douches à l’eau claire.
  • Bien se rincer après la toilette intime.
  • Se sécher soigneusement.
  • Appliquer si besoin un soin apaisant.
  • Éviter les produits antiseptiques et préférez les soins lavant doux sans savon.
  • Se laver mains nues, le gant de toilette étant un véritable nid à microbes.
  • Changer quotidiennement de sous-vêtements et préférer ceux en coton plutôt que les tissus synthétiques ou en soie.
  • Éviter les vêtements trop serrés qui peuvent générer des frottements.
  • Changer régulièrement de protection périodique pendant les règles.
  • En cas de désagrément intimes, ne pas hésiter à consulter son médecin.

Quelle toilette intime pour les femmes sportives?

Pendant le sport, la transpiration et la macération au niveau des muqueuses sont susceptibles de provoquer ou d’aggraver les irritations et les démangeaisons surtout chez les femmes sujettes à des petits désagréments gynécologiques.

Voici nos conseils d’hygiène intime après le sport pour concilier activité sportive et confort de la zone intime.

Pour toutes les femmes sportives (jogging, danse, fitness…):

  • Après le sport, la douche ou l’utilisation de lingettes de toilette intime sont les seuls moyens pour stopper la macération, responsable de l’apparition de mycoses intimes, et calmer les irritations possibles causées par les frottements avec les vêtements.
  • En cas de douches fréquentes, favoriser l’usage du Soin Lavant Doux sans savon.
  • Se laver à la main nue, ne pas utiliser de gant de toilette, étant un véritable nid à microbes.
  • En cas d’impossibilité de prendre de douche utiliser des lingettes pour la toilette intime. Pratiques, elles se glissent dans le sac de sport en toute discrétion.
  • Porter des sous-vêtements en coton plutôt que des tissus synthétiques plus irritants.
  • Eviter de porter des pantalons ou shorts trop serrés qui favorisent la transpiration et les frottements source d’irritations. Après la douche, sécher bien son corps ainsi que la zone intime à l’aide d’une serviette propre et sèche.

Nos conseils d’hygiène intime après un sport aquatique:

  • L’eau de la piscine peut aggraver les démangeaisons et irritations chez les femmes à peau et muqueuses sensibles. 
  • Une fois sortie de l’eau, nous recommandons de porter le moins longtemps possible un maillot de bain mouillé. En effet, l’humidité du maillot de bain favorise le développement de mycoses intimes.
  • Il est également important d’éliminer les traces de chlore et de produits désinfectants qui sont très irritants, en prenant une douche avec un soin lavant intime et corporel ou en utilisant des lingettes de toilette intime. 

Cet article vous a plu? N'hésitez pas à aller faire un tour sur le site web de Letz be healthy, votre magazine santé au Luxembourg.