Après sept ans de recherches, la chaîne de fast-food va apporter quelques modifications à la composition de son sandwich le plus connu.

Lancé dans la ville américaine de Pittsburgh en 1967 et dans tous les États-Unis en 1968, le Big Mac est l'une des préparations phares de l’enseigne.

La composition du burger n'avait pas autant changé depuis plusieurs décennies. Après sept ans de recherche et de développement, McDonald's a décidé de modifier la composition et la préparation du Big Mac. L'enseigne va réformer son menu, et implémenter plus de 50 changements plus ou moins visibles sur ce dernier, comme le relatent nos collègues de RTL France.

Selon le Wall Street Journal, la chaîne a effectué des tests en Australie, et propose désormais la nouvelle version du burger aux États-Unis. L'intégralité du pays devrait transitionner vers la nouvelle recette d'ici début 2024. Le Canada et la Belgique devraient suivre le même chemin.

"Nous voulons intégrer de la qualité", explique à nos confrères américains Chris Young, directeur de la stratégie des menus de McDonald’s.

Par exemple, le pain (bun) va changer, vers une version briochée et plus épaisse, pour mieux conserver la chaleur au cœur du burger. Le fromage devrait être plus fondant et onctueux. Les steaks seront cuits avec de l'oignon. Des petits changements qui ont leur importance.

Cette décision gustative et culinaire, stratégique pour la marque, est également probablement motivée par la concurrence de nombreuses enseignes comme par exemple Five Guys qui font des burgers plus chers, et réputés plus "haut de gamme".

McDonald's affirme que le changement du menu ne s'accompagnera pas de hausses des prix du Big Mac. Chaque restaurant franchisé, en effet, peut fixer ses propres tarifs.

À découvrir également:  Le saviez-vous? - L'inventeur des McNuggets était Luxembourgeois