Dans le cadre de l'instruction pour violences policières aggravées, entrave à la justice et faux, l'Inspection générale de la police avait déjà procédé à l'arrestation de trois agents de police.

Dans ce même contexte, l'IGS a arrêté un quatrième agent. Il s'agit de quatre policiers d'un commissariat de la capitale.
Les quatre agents ont été placés en détention préventive.

Les faits présumés portent sur des violences commises par ces agents à l'intérieur du commissariat sur une personne en état d'ébriété, qui devait être placée en cellule de dégrisement.

L'enquête se poursuit.