Un an jour pour jour après le dramatique incendie dans une résidence à Kayl, qui avait coûté la vie à un petit garçon de six ans, de nombreuses questions restent en suspens.

Au cours de la nuit du 6 décembre 2022, un incendie s'est déclaré dans une résidence de la commune de Kayl. 23 personnes habitaient dans cette résidence. Plus de 80 pompiers ont été dépêchés sur place par le CGDIS. Malgré l'intervention rapide des secours, un petit garçon de six ans, extrait inconscient des flammes, a succombé à ses blessures à l'hôpital. Cet incident tragique a donc coûté la vie à un enfant. Et plusieurs familles y ont perdu leur domicile.

RTL

Le jour même, les résidents ont été hébergés dans un hôtel, ils ont reçu des bons pour acheter des produits d'hygiène et des vêtements leur ont été fournis par le "Kleederstuff Kayl" (une boutique de seconde main qui collecte des vêtements pour aider les personnes en détresse), comme le raconte rétrospectivement la mairie de Kayl-Tétange. Des appels aux dons ont été lancés sur les réseaux sociaux. Des meubles, des vêtements, mais aussi de l'argent ont été collectés pour les résidents sinistrés. Par la suite, l'Office social s'est occupé des personnes concernées. "Deux familles sont hébergées chez nous dans la commune, dans des appartements disponibles pour de tels cas. D'autres sont hébergées dans les communes d'Esch et de Schifflange,", explique une porte-parole de la commune de Kayl-Tétange. Le contrat des deux familles avec la mairie de Kayl court encore jusqu'à l'année prochaine.

Les dons d'argent ont été collectés à l'époque via l'ASBL "KälTéiteng hëlleft" et ils ont été répartis entre les 22 victimes. Près de 70.000 euros étaient parvenus auprès de l'ASBL.

--> À lire également: 

Deux familles toujours dans l'attente d'un relogement

Le CGDIS va rédiger un rapport sur l'incendie

Incendie meurtrier à Kayl: Un garçon de 6 ans meurt dans les flammes, dix blessés

Enquête en cours?

A ce jour, le parquet n'a pas encore pu nous dire ce qui a déclenché l'incendie cette nuit-là dans la résidence à Kayl. "Entretemps plusieurs expertises sont terminées. Abstraction faite de cela, un certain nombre de devoirs, c'est-à-dire, de travaux, sont encore en suspens au niveau du juge d'instruction et l'instruction prendra encore un peu de temps", selon le porte-parole du parquet.

La mairie de Kayl-Tétange n'a pas pu non plus prendre position sur la question. L'accès au bâtiment avec ses quelques appartements, est toujours barré. "C'est simplement pour que personne n'y entre. Après tout, c'est un terrain privé", explique la commune.

La résidence sera bientôt démolie, la mairie a délivré une autorisation à cet effet. La date précise de la démolition n'est pas encore connue.