La nouvelle de la légalisation du cannabis récréatif à titre personnel au Luxembourg a déjà fait le tour du monde. Mais le cannabis médicinal est toujours produit à l'étranger.

Selon Norbert Eilenbecker, producteur de chanvre depuis 30 ans dans le nord du pays, le Luxembourg se prêterait également à la culture du cannabis médicinal. Les procédures pour les autorisations nécessaires sont déjà en cours.

Sa production de chanvre contient jusqu'à 0,3% de THC, tout comme les produits CBD disponibles au Luxembourg qui ne peuvent pas dépasser ce taux. L'invité de RTL espère cependant qu'il soit revu à la hausse, comme en Suisse par exemple, pour atteindre 1%. Il explique qu'une telle adaptation faciliterait son travail, car en cas de sécheresse, le taux de THC peut vite grimper dans la plante.

RTL

© Archives RTL

"C'est un bon début"

Le producteur de chanvre déplore encore quelques points obscurs malgré la nouvelle loi sur le cannabis qui permet de cultiver jusqu'à quatre plants chez soi: "c'est un bon début, mais des améliorations sont encore nécessaires", commente Norbert Eilenbecker.

Il est d'avis que de meilleures solutions pourraient être trouvées si toute l'Europe arrivait enfin à voter des lois uniformes. Après la légalisation partielle du cannabis au Luxembourg, l'Allemagne a également approuvé une loi qui va dans le même sens, avec des règles différentes, notamment en matière de conduite automobile. L'Allemagne autorise jusqu'à un nanogramme de THC par millilitre de sang alors que le Luxembourg a adopté une tolérance zéro en cas de contrôle routier.

L'invité de RTL regrette que "le chanvre a toujours eu la vie dure, avec beaucoup de fausses rumeurs qui circulent sur son dos depuis des années. Je suis content que l'on parle enfin de ces sujets au grand public afin d'éclairer une grande majorité".

En ce qui concerne la légalisation, Norbert Eilenbecker reste profondément convaincu qu'il s'agit d'une bonne chose et que "le cannabis est beaucoup moins dangereux que l'alcool".

Il termine avec un conseil: "les personnes qui désirent planter du cannabis à la maison peuvent commencer avec un taux moins élevé de THC avant d'évoluer petit à petit dans sa propre production".

À lire également: C'est désormais légal - Vous pouvez cultiver votre propre cannabis au Luxembourg