L'Allemagne a franchi mercredi une étape supplémentaire vers la légalisation du cannabis à des fins récréatives avec l'adoption en conseil des ministres du projet de loi.

Selon le texte, qui doit encore être débattu et voté par le parlement, il sera possible à partir de 18 ans d'acheter et de posséder jusqu'à 25 grammes de cannabis.

L'Allemagne se dotera ainsi d'une des législations les plus libérales d'Europe, emboitant le pas à Malte et au Luxembourg, qui ont légalisé le cannabis récréatif respectivement en 2021 et en 2023.

La coalition du social-démocrate d'Olaf Scholz avec les Verts et les Libéraux a fait de cette légalisation un des projets phare de son mandat même si le plan initial allait beaucoup plus loin. Face aux réserves de l'Union européenne, Berlin a dû revoir sa copie.

La réforme suscite également des critiques de l'opposition, de syndicats de policiers ou de juges qui estiment qu'elle ne mettra pas fin aux trafics, alors que c'est l'un des objectifs.

Selon ce projet de loi, il sera également possible de cultiver jusqu'à trois plants de cannabis pour son propre usage.

La nouvelle législation prévoit la création d'associations à but non lucratif dont les membres adultes --leur nombre est limité à 500-- pourront cultiver la plante pour leur seule consommation, sous la surveillance des pouvoirs publics.

Ces "Cannabis Social Clubs" --comme ils se sont baptisés eux-mêmes-- auront une activité réglementée: ils ne pourront approvisionner que leurs membres et à raison de 25 grammes par jour avec un maximum de 50 grammes par mois. Pour les jeunes âgés de 18 à 21 ans, ce sera un peu moins: 30 grammes par mois. Ces clubs feront l'objet de contrôles par les pouvoirs publics.

La consommation de cannabis devra se faire à l'extérieur de ces clubs et sera interdite à moins de 200 mètres de ces clubs, des écoles, aires de jeux, terrains de sport et associations pour les jeunes.

Le ministre de la Santé Karl Lauterbach prévoit par ailleurs le lancement d'une grande campagne de sensibilisation à l'intention des jeunes sur les dangers du cannabis pour le cerveau "particulièrement néfaste quand celui-ci est encore en période de croissance".

"Pour les jeunes (en dessous de 18 ans, ndlr), la consommation reste interdite et pour les jeunes adultes (jusqu'à 21 ans), elle est limitée", a-t-il rappelé dans un communiqué.