En salle depuis le 22 novembre, le biopic de Napoléon créé le débat. Un film largement critiqué par les Français, ce qui en agacerait son réalisateur Ridley Scott.

Bien qu’il soit encore trop tôt pour qu’il soit classé au rang des navets, le nouveau long métrage de Ridley Scott semble bien avoir fait chou blanc auprès des spectateurs français.

Evalué à 1,8 sur 5 de la part du public sur AlloCiné, le film au budget de 130 millions de dollars se voit recevoir un accueil très décevant de la part des spectateurs. Entre les erreurs historiques et une interprétation de l’empereur corse jugée "grotesque" par Le Figaro, les Français sont globalement déçus.

Autrefois congratulé pour ses performances emblématiques dans de nombreux films à succès, tels que le Joker paru en salles en 2019, Joaquin Phoenix aurait livré une performance médiocre pour le rôle de l’empereur français.

"Joaquin Phoenix incarne un Napoléon vieux, usé et fatigué - même à 24 ans, - au regard vide, à la démarche amorphe. Un Bonaparte parfois niais, souvent ridicule, constamment apathique", déclare Romain Marsily, producteur et chroniqueur pour Le Figaro.

Le quotidien français va jusqu’à blâmer l’œuvre en elle-même pour déclarer que le long métrage serait "pire qu'un mauvais film" et le qualifierait de "faute".

Trop d'erreurs historiques ?

Bon nombre d’historiens et d’internautes ont souligné le nombre d’inexactitudes, voire d’erreurs historiques présentes dans le film, à savoir le moment phare où Napoléon tire au canon dans une pyramide égyptienne.

Des remarques qui seraient parvenues aux oreilles du réalisateur britannique Ridley Scott, qui semblerait peu ouvert à la critique. Celui-ci aurait répondu qu’il ne savait pas s’il l’avait fait, mais qu’il s’agissait d’"une façon rapide de dire qu’il avait pris l’Egypte".

Le producteur britannique, agacé, aurait également ajouté "Je n'ai pas eu besoin d’historiens pour réaliser mon épopée napoléonienne", pendant une interview au Times.

Difficile de résumer en plus de 2 heures l'histoire de cet empereur inscrit dans la mémoire collective du peuple français. Une version plus longue du film pourrait être diffusée sur Apple TV+ "plus tard", selon Ridley Scott.