Le chanteur du groupe de punk celtique britannique et fondateur de The Pogues, Shane MacGowan, notamment connu pour l'indécente chanson de Noël "Fairytale of New York", est mort à l'âge de 65 ans.

Le chanteur du groupe de punk celtique britannique The Pogues, Shane MacGowan, notamment connu pour l'indécente chanson de Noël "Fairytale of New York", est mort à l'âge de 65 ans. après une longue maladie, a annoncé jeudi son épouse. "Shane (...) est parti pour être avec Jésus et Marie", a écrit son épouse Victoria Mary Clarke sur Instagram. Le groupe, qui avait rencontré le succès dans les années 80, était notamment connu pour ses chansons racontant la vie des Irlandais et de la diaspora irlandaise.

Shane MacGowan, né en Angleterre en 1957 de parents irlandais, a fondé en 1982 le groupe The Pogues. Il joue alors dans les pubs des ballades irlandaises interprétées à cent à l'heure par des musiciens mélangeant allègrement rythmes irlandais et énergie des punks.

Alliant légendes celtiques et ivrognerie, The Pogues deviennent dans les années 1980 la voix politique des jeunes immigrés irlandais à Londres, anti-Thatcher et anti-censure.

Associé au "son de Noël"

Shane MacGowan avait déjà été hospitalisé en 2016 après s'être brisé le bassin. Sa femme avait alors révélé que l'emblématique chanteur édenté était enfin sobre, lui dont la carrière a été marquée par l'alcoolisme.

Sur les réseaux sociaux, les fans lui souhaitaient mardi un bon rétablissement, associant parfois Shane MacGowan au "son de Noël".

Le plus grand succès commercial des Pogues est en effet "Fairytale of New York", un duo de 1987 entre Shane MacGowan et Kirsty MacColl devenu un classique qui se vend à Noël comme des petits pains en Irlande comme au Royaume-Uni.

La BBC avait essayé d'expurger les échanges insultants entre deux vieux amants dans la chanson "You scumbag, you maggot, you cheap lousy faggot" ("t'es un salaud, un asticot, un pauvre pédé à deux balles"), "You're an old slut on junk", ("Et toi une vieille salope camée"), mais avait dû y renoncer devant la levée de boucliers générale.