Des chercheurs américains ont rassemblé les huit bonnes habitudes pour mener une vie saine et garder un corps jeune plus longtemps.

La jeunesse éternelle n'est pas encore à portée de main, mais les scientifiques se succèdent depuis quelques mois pour rappeler que des gestes simples permettent de freiner le vieillissement. C'est le cas d'une nouvelle étude menée par des chercheurs américains qui établit un lien entre bonne santé cardiaque et ralentissement du vieillissement biologique, avec à la clé plusieurs habitudes à prendre pour en bénéficier.

Qu'on se le dise, il ne s'agit pas ici de gommer les rides, ridules, ou autres signes liés à l'âge, mais bel et bien de ralentir la dégradation des capacités physiques et mentales, et par conséquent de réduire le risque de maladie et de décès.

Car le vieillissement biologique est propre à chacun, et peut dépendre non seulement de facteurs génétiques, qu'il est difficile d'influencer, mais aussi de facteurs environnementaux. Ce sont ces derniers qui ont intéressé une équipe de chercheurs américains. Lesquels ont tenté de déterminer si la liste de contrôle "Life's Essential 8", définie par l'American Heart Association pour bénéficier d'une bonne santé cardiovasculaire, pouvait influer sur le vieillissement biologique.

Les auteurs de l'étude ont pour cela calculé l'âge phénotypique (l'âge corporel lié à l'état de santé) et l'accélération de l'âge phénotypique (la différence entre l'âge réel et l'âge phénotypique) de plus de 6.500 adultes ayant participé à la National Health and Nutrition Examination Survey (NHANES), un programme de recherche mené par les Centers for Disease Control and Prevention (CDC) aux Etats-Unis, entre 2015 et 2018. Présentés par l'American Heart Association, ces travaux montrent qu'une bonne santé cardiovasculaire peut permettre de freiner le vieillissement biologique, et que le fameux "Life's Essential 8" peut amplement y contribuer.

RTL

© Anupam Mahapatra / Unsplash

Gagner six ans grâce à des gestes simples

"Nous avons constaté qu’une meilleure santé cardiovasculaire est associée à un vieillissement biologique ralenti, tel que mesuré par l’âge phénotypique. Nous avons également découvert une association dose-dépendante - à mesure que la santé cardiaque s'améliore, le vieillissement biologique diminue", explique le Dr Nour Makarem de la Mailman School of Public Health at Columbia University Irving Medical Center, dans un communiqué. L'étude précise par ailleurs que suivre la liste de contrôle de l'American Heart Association pourrait contribuer à ralentir le vieillissement biologique de six ans.

Dans le détail, les chercheurs indiquent que les participants avec une bonne santé cardiovasculaire avaient une accélération phénotypique négative de l'âge. Autrement dit, ils étaient plus jeunes sur le plan physiologique que ce que leur âge réel pouvait laisser penser. Et le constat s'est inversé pour les participants avec une mauvaise santé cardiovasculaire.

"L’âge réel moyen des personnes ayant une bonne santé cardiovasculaire était de 41 ans, alors que leur âge biologique moyen était de 36 ans, et l’âge réel moyen de ceux qui avaient une mauvaise santé cardiovasculaire était de 53 ans, bien que leur âge biologique moyen soit de 57 ans", peut-on lire dans le compte rendu.

Sommeil, alimentation, activité physique

"Une plus grande adhésion à l'ensemble des paramètres du 'Life’s Essential 8' et l’amélioration de votre santé cardiovasculaire peuvent ralentir le processus de vieillissement de votre corps et présenter de nombreux avantages à long terme. Un vieillissement biologique réduit n’est pas seulement associé à un risque moindre de maladies chroniques telles que les maladies cardiaques, il est également associé à une vie plus longue et à un risque moindre de décès", souligne la principale auteure de l'étude.

Mais alors quelles sont les huit habitudes à adopter pour profiter d'une bonne santé cardiovasculaire ? Les voici:

  1. un sommeil réparateur,
  2. l'arrêt du tabac,
  3. une activité physique régulière,
  4. une alimentation saine,
  5. un poids dit santé,
  6. une glycémie équilibrée,
  7. un bon taux de cholestérol,
  8. une bonne tension artérielle.

Notons qu'une précédente étude, présentée dans le cadre du congrès annuel de l'American Society for Nutrition en juillet dernier, a montré que l'adoption de huit habitudes saines permettrait de vivre en moyenne 24 ans de plus chez les hommes, et 21 ans chez les femmes.

Il s'agissait alors d'être physiquement actif, de ne pas fumer, de bien gérer le stress, d'avoir une bonne alimentation, ainsi qu'une bonne hygiène de sommeil, de ne pas consommer d'alcool de manière excessive, de ne pas être dépendant aux opioïdes, et d'entretenir des relations sociales positives.

Reste désormais à savoir si le fait de combiner l'ensemble de ces réflexes, tout du moins ceux qui se distinguent, pourrait permettre de vivre… encore plus longtemps.