Vitrines de magasins, sapins de Noël, calendriers de l'Avent : le décompte pour les fêtes de fin d'année a bel et bien débuté, imprégnant adultes et enfants d'une aura (quasi) féérique. Bonne nouvelle, il ne faut pas se passer de ces instants de magie, qui auraient mille et une vertus pour la santé. Et c'est la science qui le dit !

Vous êtes-vous déjà laissé séduire par un bon film de Noël, une tasse de thé à la cannelle fumante à la main, au beau milieu d'un salon illuminé de guirlandes en tout genre ?

Un moment cocooning placé sous le signe de la détente et de la magie, n'en déplaise à celles et ceux qui y verront du kitsch ou de la mièvrerie. Si les fêtes de fin d'année ne font pas toujours l'unanimité, il faut avouer qu'elles ont le mérite - pour certains en tout cas - de s'apparenter à une pause féérique dans la course effrénée que constitue le quotidien.

Et pour cause, elles seraient aussi bonnes pour le moral que pour la santé physique, comme l'ont révélé de nombreux experts scientifiques. On vous dit tout sur les bienfaits de la période la plus attendue de l'année.

La magie des films de Noël

Stimuler la dopamine, que l'on appelle plus communément "l'hormone du bonheur", voilà l'un des intérêts de binge-watcher des films de Noël. Ce sont des scientifiques et professionnels de santé qui le disent !

Plusieurs études se sont penchées sur le sujet, démontrant que ces fictions étaient bonnes pour le moral et, plus spécifiquement pour le cerveau.

C'est d'ailleurs ce qu'a expliqué le Dr Jo Gee, psychothérapeute, au média britannique LADbible en 2019: "Regarder des films de Noël peut en fait vous rendre heureux, en raison de l'effet neurologique que le visionnage a sur le cerveau. Lorsque nous regardons des films agréables, notre cerveau libère de la dopamine et de l'ocytocine, nos hormones de bien-être qui nous mettent de bonne humeur et nous donnent envie d'entrer en contact avec les autres". Une bonne raison d'enchaîner "Ma belle-famille, Noël et moi", "Maman, j'ai raté l'avion !", et "L'Étrange Noël de Monsieur Jack" sans culpabiliser.

La décoration bénéfique pour l'humeur

Certains attendent le dernier moment pour installer le traditionnel sapin au milieu du salon, d'autres s'y attellent le plus tôt possible, agrémentant leur intérieur d'une foule de guirlandes et autres objets féériques, pour se mettre dans l'ambiance des fêtes. Le tout créant une atmosphère chaleureuse et cocooning, qui pourrait se révéler bénéfique pour le moral.

"La décoration des fêtes peut nous donner une petite poussée d'hormones de bien-être qui peuvent scientifiquement améliorer notre humeur", a récemment expliqué Neha Chaudhary, médecin psychiatre, au magazine en ligne Well+Good. Entre confort, convivialité, et nostalgie, ce moment partagé stimulerait lui aussi la fameuse "hormone du bonheur", indispensable pour être de bonne humeur.

RTL

© Lasse Bergqvist / Unsplash

Les épices de Noël, des vertus pour la santé

Les fêtes de fin d'année ne sont pas uniquement bénéfiques pour le moral et la santé mentale, elles peuvent aussi contribuer à améliorer la santé physique.

La preuve avec les épices que l'on a davantage tendance à consommer à cette période de l'année. La cannelle serait notamment riche en antioxydants permettant de lutter contre les dommages causés par les radicaux libres, et aurait des propriétés anti-inflammatoires. Tout comme la noix de muscade qui serait également bonne pour la digestion et le sommeil. Tandis que les clous de girofle se révèlent bénéfiques pour apaiser la douleur (dents, gorge) et possèdent des propriétés antibactériennes qui aident à lutter contre certaines infections.

Notons toutefois qu'en termes d'alimentation, les fêtes de fin d'année constituent également une période riche en gras, alcool, et sucres, il convient donc de limiter autant que possible les excès.