Le Paris Saint-Germain n'a plus le droit à l'erreur s'il ne veut pas se retrouver dos au mur en Ligue des champions et doit donc s'imposer mardi contre Newcastle (21h00) après deux défaites sur quatre matches en phase de groupes.

Cette statistique est déjà la pire en C1 sous l'ère QSI, le fonds souverain du Qatar. Et une élimination à ce stade de la compétition serait également une première depuis 2011.

Avant de se confronter au "mur jaune" de Dortmund pour la dernière journée le 13 décembre, les joueurs de Luis Enrique doivent donc se reprendre et surtout prendre leur revanche au Parc des Princes contre les Magpies après la débâcle début octobre (4-1) dans le nord de l'Angleterre.

"On a beaucoup parlé après le match: on jouait à l'extérieur, ils étaient au top de leur niveau de concentration, c'est cela qui a fait une petite différence. Demain, on va se concentrer de la bonne manière. C'est la clé", a expliqué lundi le milieu Vitinha en conférence de presse.

Étouffés par l'ambiance de St James' Park, ils avaient sombré psychologiquement, physiquement et techniquement.

RTL

Ligue des champions 2023-2024 : Paris SG vs Newcastle / © AFP

Tout comme à San Siro début novembre face à l'AC Milan (2-1) alors qu'ils avaient largement battu les Italiens (3-0) deux semaines plus tôt à domicile, où tout semble plus facile.

"A ce niveau, les matchs à domicile sont clés. Le public est pour nous un atout particulier, surtout demain. On a besoin de cette version encore plus puissante, surtout dans les moments délicats", a estimé, lundi Luis Enrique, ajoutant que ses joueurs joueront le match "comme une finale".

Avec deux défaites, les Parisiens ne sont plus les leaders de ce groupe F, le "groupe de la mort", où toutes les cartes ont été rebattues lors de la 4e journée - Dortmund (7 points), PSG (6 pts), Milan (5 pts) et Newcastle (4 pts).

Qualification possible dès mardi si...

Un nouveau revers face à Newcastle compliquerait considérablement la tâche du PSG, qui ne serait plus maître de son destin lors de la dernière journée.

Inversement, une victoire contre les Anglais pourrait déjà leur ouvrir les portes des huitièmes de finale, combinée à une victoire ou un match nul de Dortmund à Milan.

"On sait que c'est possible de se qualifier demain, mais on va se concentrer seulement sur le match car l'unique façon de se qualifier c'est gagner", a simplement déclaré Vitinha.

RTL

Les joueurs du PSG à l'entraînement au Campus PSG de Poissy, le 27 novembre 2023 / © AFP

Pour ce rendez-vous, les coéquipiers de Kylian Mbappé, capitaine en raison du forfait de Marquinhos, arrivent en confiance grâce à leur succès vendredi en Ligue 1 contre Monaco (5-2) et avec leur place de leader du championnat conforté.

"Ça a été parfois difficile, à certains moments on a souffert. Mais gagner est la meilleure manière de se préparer, et de cette manière c'est encore mieux", avait déclaré vendredi le technicien espagnol.

Sans Marquinhos et Zaïre-Emery

Efficaces en attaque avec notamment le premier but d'Ousmane Dembélé - et quel but -, ses joueurs ont aussi régulièrement été pris dans la profondeur, donnant lieu à plusieurs contre-attaques.

Les Rouge et bleu, qui doivent toujours faire sans Marquinhos (blessure à la cuisse) et Warren Zaïre-Emery (cheville) absents de l'entrainement lundi, continuent de concéder beaucoup trop d'occasions. C'est souvent sans conséquence en L1 mais cela pardonne rarement en Ligue des champions.

RTL

Achraf Hakimi chassé par Danilo Pereira lors d'un entraînement des Parisiens au Campus PSG de Poissy, le 27 novembre 2023 / © AFP

Dans les buts, Gianluigi Donnarumma, qui a réalisé de belles parades sur sa ligne, a commis sa première grosse erreur depuis le début de la saison sur une mauvaise relance, provoquant un nouveau débat sur son jeu au pied. Pas forcément rassurant avant Newcastle et son pressing permanent.

Au milieu, Fabien Ruiz, aligné pour remplacer "WZE", a rendu une belle copie contre les Monégasques et son profil semble précieux aux côtés de Manuel Ugarte et de Vitinha (ou Lee). Présent lundi à l'entrainement, Marco Asensio pourrait rejouer ses premières minutes mardi, dans une position d'avant-centre plutôt en appui de Mbappé et Dembélé.

De leurs côtés, les Magpies se sont rassurés ce week-end en infligeant une lourde défaite à Chelsea (4-1) après deux défaites entre la Premier League et la C1.