Facebook, Instagram et YouTube viennent de dévoiler de nouveaux outils basés sur l'intelligence artificielle. De l'édition de vidéos, à la création de morceaux musicaux, voici un tour d'horizon de ces nouveautés.

L'intelligence artificielle est devenue la nouvelle obsession des plateformes. Le groupe Meta a présenté deux nouveaux projets, "Emu Video" et "Emu Edit", qui visent à créer et éditer des vidéos et des visuels grâce à des prompts.

Emu Video donnera la possibilité aux utilisateurs de créer des clips vidéo grâce à un simple texte et des images. "Il utilise une approche factorisée qui nous permet non seulement d'entraîner les modèles de génération de vidéos plus efficacement, mais aussi de produire des vidéos de meilleure qualité. Les résultats d'Emu Video ont été préférés par 96% des personnes interrogées par rapport à notre modèle précédent, sur la base de la qualité des résultats dans les évaluations humaines", a indiqué Meta dans une publication sur le réseau social X.

L'outil Emu Video pourra générer des vidéos de 512x512, longue de quatre secondes, à raison de 16 images par seconde. Un watermark sera également généré avec la mention "AI-generated" pour indiquer aux utilisateurs l'origine de la création du contenu.

À lire également - Une nouvelle IA arrive sur Facebook et Instagram

Le deuxième outil, Emu Edit, vise à faciliter la création de visuel, une nouvelle fois grâce à un prompt. L'utilisateur devra fournir des instructions précises pour créer une image, et l'éditer: "Pour entraîner le modèle, nous avons développé un ensemble de données de 10 millions d'échantillons synthétisés d'images, d'instructions et de résultats cibles - le plus grand ensemble de données de ce type à ce jour. En conséquence, le modèle démontre un nouvel état de l'art dans les évaluations qualitatives et quantitatives à travers une gamme de tâches d'édition d'images", a expliqué Meta sur X. L'une des forces de l'outil est de pouvoir lui indiquer uniquement par écrit les éléments à modifier. Ainsi un utilisateur pourra désigner simplement "les mains" pour que l'outil reconnaisse les mains sur le visuel. Pour le moment, les outils n'ont pas encore été déployés aux utilisateurs et Meta n'a pas évoqué de date précise.

YouTube a également choisi de profiter de l'essor de l'IA. La plateforme de vidéo en streaming s'est rapprochée d'artistes du monde de la musique pour proposer Dream Track. Ce nouvel outil permet de créer de la musique en utilisant le style d'un artiste parmi un large choix grâce à l'IA générative.

"À partir d'aujourd'hui, neuf artistes, dont Alec Benjamin, Charlie Puth, Charli XCX, Demi Lovato, John Legend, Papoose, Sia, T-Pain et Troye Sivan, qui ont choisi de collaborer à cette expérience et de travailler avec nous pour façonner l'avenir de l'IA dans la musique, donnent à un petit groupe de créateurs américains sélectionnés la possibilité de créer des bandes-son uniques d'une durée maximale de 30 secondes pour leurs courts métrages. Il suffit de taper une idée dans le prompt et de sélectionner un artiste participant qui apparaît dans le carrousel, pour qu'une bande sonore originale avec la voix générée par l'IA de cet artiste soit produite et que le créateur puisse l'utiliser dans son Short", explique le géant américain dans son communiqué.

Si la création musicale n'est réduite qu'à 30 secondes, l'outil pourrait déjà inquiéter les maisons de disques. Un point que YouTube a voulu directement éclaircir : "L'une des plus grandes forces de YouTube réside dans les relations étroites que nous entretenons avec nos partenaires de l'industrie musicale. Nous nous engageons à collaborer avec eux à l'aube de cette nouvelle ère, en explorant ensemble de manière critique les nouvelles opportunités et en développant des contrôles, une monétisation et des cadres d'attribution raisonnables et durables. Nous n'en sommes qu'aux premières étapes de ce travail et nous prévoyons de continuer à faire évoluer notre approche au fur et à mesure que nous en apprendrons davantage."

"Je suis extrêmement enthousiaste et inspiré... YouTube a été un excellent partenaire dans la définition de son approche de l'IA et comprend la nécessité de travailler ensemble pour développer cette technologie de manière responsable, en veillant à ce qu'elle accélère la créativité au lieu de la remplacer", a déclaré Charlie Puth.