Si vous êtes lassés d'enchaîner les rendez-vous amoureux peu concluants, une solution pourrait vous aider : le "zero date", ou le rencard zéro. Il ne compte pas vraiment comme un date. C'est plutôt une rencontre informelle qui sert à déterminer si le partenaire en face de vous mérite un rencard officiel.

Le "zero date", c'est le "rencard zéro", celui qui précède, si vous le choisissez, le premier rendez-vous. Il ne compte pas à proprement parler, il s’agit plutôt d'une rencontre préalable qui permet de savoir si la fameuse étincelle est bien présente, si une alchimie existe. Il sert à déterminer le plus tôt possible si les deux personnes qui viennent de se rencontrer souhaitent aller plus loin dans la découverte de l'autre. En résumé, on évite l’étape de la discussion forcée afin de décider si l’on veut connaître plus amplement la personne.

On doit le concept à Christina Wallace, podcasteuse et entrepreneure. Dans une conférence TED, cette titulaire d’un diplôme de MBA, explique avoir utilisé ses compétences professionnelles lorsqu’elle a créé le terme "zéro date". "Le rendez-vous zéro c'est un verre, une heure avec pour objectif de répondre à une question: aimerais-je aller dîner avec cette personne ?", explique-t-elle.

Mais l'idée d'un date avant le date n'est, en réalité, pas si nouvelle. "Les "zero dates" ne sont pas vraiment une nouveauté, ils se produisent dans toute la société sous une forme ou une autre depuis longtemps", explique la sexologue et coach en relations humaines Ness Cooper à Metro UK. La spécialiste prend l'exemple du speed dating qui fonctionne sur le même principe. Sauf qu'avec le rendez-vous zéro, l'individu est cette fois-ci seul à déterminer s'il est temps de mettre terme à la rencontre.

Il est scientifiquement prouvé que quelques instants en face-à-face suffiraient à savoir si le rencard est concluant. Selon une étude britannique menée par le service d'assistance Britannia Rescue en février dernier, les gens sauraient en moyenne en 25 minutes s'il existe une étincelle entre eux.

Alex Mellor-Brook, un expert en rencontres, sollicité par Glamour UK, convient que le "zero date" peut être un excellent moyen de "filtrer les personnes qui font perdre du temps, qui sont fausses et qui commettent des erreurs". Ils seraient, par la même occasion, un bon moyen "d'interpeller quelqu'un et de l'amener à communiquer avec vous sur une base visuelle. Les personnes qui pratiquent le "catfishing" [se créer une fausse identité en ligne, ndlr] peuvent être éliminées immédiatement. La personne ressemble-t-elle à son image? Les choses concordent-elles avec ce qu'ils ont dit d'eux-mêmes sur leur profil ? Vous pouvez en savoir un peu plus sur eux et ensuite décider si vous souhaitez réellement les rencontrer?".

Le "zero date", s'ajoute en fin de compte à la liste des tactiques visant à rendre les rencontres amoureuses plus efficaces. Plus tôt cette année, émergeait le "stack dating", un autre concept consistant à enchaîner entre deux activités des rencards courts.

À lire également - Pour voir si votre couple est solide, faites le test de l'oiseau