Des traînées enflammées de lumière observées dans le ciel nocturne du sud du Japon pourraient avoir été causées par des débris provenant d'une fusée chinoise, ont déclaré jeudi les autorités japonaises.

Une vidéo montrant ce qui ressemblait à des boules de feu a circulé sur les réseaux sociaux mercredi soir, des habitants et des internautes spéculant sur les raisons de ce spectacle atypique.

L'antenne de l'Observatoire astronomique national du Japon (NAOJ) à Ishigaki, dans l'archipel d'Okinawa, a rapporté avoir observé des traînées de lumière à 20H33 mercredi (11H33 GMT), a indiqué un responsable à l'AFP.

"D'après les informations disponibles, nous pensons que ces objets ne sont pas des boules de feu provenant de météorites, mais des débris d'une fusée", a dit ce responsable du siège de la NAOJ qui a requis l'anonymat.

"La vitesse lente et la façon dont la lumière s'est déplacée, avec des fils de lumière bougeant en parallèle, ressemble exactement à l'entrée dans l'atmosphère de débris d'une fusée", a-t-il ajouté.
"Il est possible qu'il s'agisse de débris d'une fusée lancée par la Chine en novembre", a estimé ce responsable.

"Des informations indiquent qu'une partie de la fusée devait rentrer dans l'atmosphère" à peu près à la même période. Les débris sont probablement tombés dans l'océan et ne présentent aucun danger, a-t-il poursuivi, citant des prévisions sur la trajectoire qu'ils auraient empruntée.

"C'était magnifique, on aurait dit un cerisier en fleurs en train de pleurer", a écrit un utilisateur de Twitter.