Nos confrères de RTL.lu se sont entretenus avec la police allemande sur les méthodes des braqueurs ​​​​de distributeurs automatiques de banques en Allemagne et dans les pays voisins.

Mardi vers 4 heures du matin, un distributeur automatique de billets a été cambriolé dans la rue principale de Daleiden, une ville allemande proche de la frontière luxembourgeoise. Selon les témoins, on n'entendait que quelques détonations.

La police luxembourgeoise a également été informée du braquage et a mobilisé une patrouille pour participer à la chasse à l'homme.

RTL

© Domingos Oliveira / RTL

Ce fait-divers est devenu un classique, des gangs faisant régulièrement exploser des distributeurs automatiques en Allemagne et dans les pays voisins, explique Marco Ellermann de la police d'Osnabrück, qui fait partie de l'équipe d'enquête en Allemagne.

Comment les braqueurs procèdent-ils?

On pourrait appeler cela un "braquage de banque moderne" : autrefois, les gens entraient dans la banque avec une arme à feu, aujourd'hui ils font exploser les distributeurs automatiques de billets. Il y a généralement trois auteurs, et au bout de cinq minutes, ils s'enfuient et sèment la police dans des voitures rapides. Certaines de ces poursuites sont si dangereuses qu'elles doivent être annulées par la police pour éviter des accidents, explique Ellermann.

RTL

© Polizei Osnabrück

Jusqu'en 2020, les auteurs utilisaient principalement du gaz pour faire exploser les machines, mais désormais, de véritables explosifs sont utilisés dans environ deux tiers des cas. Résultat, des sommes à six chiffres sont régulièrement volées. 

Qui sont les auteurs ?

La plupart des auteurs viennent des Pays-Bas et sont souvent des jeunes hommes âgés de 18 à 25 ans spécialisés dans les explosions de distributeurs automatiques.

Selon Ellermann, ils profitent de l'ouverture des frontières et du nombre élevé de distributeurs automatiques de billets - il y en a en effet environ 50.000 en Allemagne. Près de 500 ont explosé rien qu’en 2022 en Allemagne.

RTL

© Polizei Osnabrück

Comment empêcher que ces braquages ne se reproduisent?

D’une part, les banques doivent sécuriser leurs machines et empêcher toute explosion. Il existe également des moyens de rendre les billets inutilisables lors d'un vol, par exemple en les colorant.

RTL

© Polizei Osnabrück

En outre, les enquêtes doivent se poursuivre et dépasser les frontières : "Si l'on veut maîtriser la criminalité organisée, il faut échanger des informations - ce qui a été le cas dans de nombreuses enquêtes. Nous devons donc travailler en étroite collaboration avec les autorités belges et luxembourgeoises ainsi que d'autres pays."

Plusieurs distributeurs automatiques ont également explosé au Luxembourg ces dernières années :

  • 2018: Post Niederanven; BIL Heiderscheid; BGL Hosingen
  • 2019: BCEE Wincrange; CRR Remich; Post Mersch
  • 2020: CRR Weiswampach; BIL Grevenmacher; BGL Pommerloch; CRR Wormeldange
  • 2021: CRR Wincrange; Post Bascharage
  • 2022: BGL BNP Bascharage; Post Esch-Sauer
  • 2023: Echternacherbruck; Bollendorf

Interview mam Marco Ellermann vun der Police vun Osnabrück.
Source: Polizei /Politie