Des rumeurs laissaient entendre que le véhicule à l'origine de l'incendie de ce week-end au Glacis était un modèle électrique. Une version que les pompiers démentent.

Contrairement à ce qui a pu être dit sur les réseaux sociaux, la voiture qui a entraîné l'important incendie de dimanche soir au Glacis n'était pas électrique. Ni hybride. Après une première publication par le Tageblatt, RTL a pu à son tour confirmer l'information auprès des pompiers du CGDIS.

La voiture dont les flammes sont parties était un modèle thermique. Les flammes se sont ensuite propagées à trois autres voitures, dont une électrique. En tout, six voitures ont été endommagées.

Selon le CGDIS, et contrairement à une croyance populaire sur le sujet, les incendies surviennent plus rarement avec les voitures électriques qu'avec les véhicules à moteur thermique. En effet, celles-ci sont généralement plus récentes.

En 2022, les pompiers luxembourgeois sont intervenus sur 122 incendies de véhicules. Des interventions qui vont du simple dégagement de fumée à la destruction complète des voitures concernées.