La décision aurait été prise jeudi au conseil de gouvernement, selon la Radio 100,7, qui cite des sources bien informées.

Dès vendredi, les personnes ayant reçu en première dose le vaccin AstraZeneca, pourront recevoir en deuxième dose le Biontech/Pfizer ou le Moderna. Jusqu'à présent, le gouvernement luxembourgeois se référait à l'Agence européenne des médicaments et attendait une décision de sa part, avant d'autoriser la vaccination croisée, c'est-à-dire la vaccination au moyen de deux vaccins différents.

La semaine dernière, l'Agence européenne n'avait toujours pas pris de décision définitive, même si plusieurs études étaient parvenues à des résultats prometteurs en matière de protection vaccinale. Au Luxembourg, le Conseil Supérieur des maladies infectieuses s'était déjà prononcé en faveur de la vaccination croisée au début du mois.