Clusters liés aux loisirs, vaccination des moins de 12 ans, appel à la prudence de l'OMS... Alors que menace une 4e vague, la ministre de la Santé et le Vice-Premier ministre annonceront ce jeudi après-midi quelle politique le gouvernement a choisi de mener après la mi-juillet.

Alors que le Premier ministre Xavier Bettel, touché par le Covid-19, se préparait à sortir du CHL, le gouvernement a planché ce jeudi matin sur la position à adopter et les mesures sanitaires à prendre dans les jours qui viennent puisque l'actuelle loi Covid prendra fin le 15 juillet.

À 14h00, la ministre de la Santé Paulette Lenert, et le vice-Premier ministre Dan Kersch tiendront une conférence de presse - que RTL 5 minutes suivra en direct - pour présenter les travaux du conseil de gouvernement.  Ils devraient notamment dévoiler les mesures qui seront appliquées à partir du 16 juillet. Le gouvernement fera-t-il marche arrière ou continuera-t-il à mise sur la vaccination massive?

Le contexte en ce début d'été 2021 est compliqué. Quelques semaines après l'allègement des mesures sanitaires, la menace d'une 4e vague de la pandémie du Covid-19 liée au variant Delta, plane sur plusieurs pays. Espagne et Angleterre en tête. Le voisin français presse ses citoyens à se faire vacciner massivement et le voisin belge est confronté à une augmentation de 66% des contaminations en une semaine.

"LA PLUS EXTRÊME PRUDENCE"

Même si les données hospitalières sont très loin d'être alarmantes, le Luxembourg n'échappe pas au constat d'un regain épidémique. Au cours des dernières semaines, il y a eu une augmentation de plus de 600% des nouvelles infections. Le taux d'incidence pour la semaine dernière était de 124 cas par 7 jours pour 100 000 habitants. La semaine d'avant il n'y avait que 17 cas.

Plusieurs foyers de contamination révélés cette semaine, comme à l'école de Police ou dans les établissement de la vie nocturne, posent les questions-clefs de l'efficacité du CovidCheck, de la responsabilité de chacun mais aussi des contrôles à mener.

De son côté, l'Organisation mondiale de la Santé (OMS) a appelé "à la plus extrême prudence en ce qui concerne la levée totale des restrictions sanitaires et sociales en ce moment, parce que cela aura des conséquences", a déclaré le Dr Michael Ryan, en charge des urgences sanitaires à l'OMS.

"Cette idée que tout le monde est protégé et qu'on chante 'Kumbaya' et que tout va redevenir normal est une hypothèse très dangereuse où que ce soit dans le monde", a-t-il martelé. Même en Europe.

À 15 jours des Jeux olympiques, le Japon a confirmé ce jeudi son intention d'instaurer un nouvel état d'urgence sanitaire pendant toute la durée des JO de Tokyo.

Toutes les nouvelles mesures dans notre article