L’indice du salaire mensuel de base (SMB) de l’ensemble des salariés a augmenté en moyenne de 3,8% en 2023, soit davantage que l'inflation qui a grimpé de 3,6% l'année dernière, selon des chiffres provisoires publiés par le ministère du Travail.

Le SMB, mesuré dans les entreprises privées (hors agriculture) de 10 salariés et plus, représente le salaire brut, c'est-à-dire avant la déduction des cotisations sociales et le versement des prestations sociales.

Il ne prend en compte ni les primes, ni les heures supplémentaires.

Selon les données de la Dares (Direction de la recherche du ministère du Travail) publiées vendredi, le SMB a progressé de 0,3% au cours des trois derniers mois de 2023.

L'indice du salaire horaire de base des ouvriers et des employés (SHBOE) dans les entreprises de 10 salariés ou plus du secteur privé hors agriculture, particuliers employeurs et activités extraterritoriales, a augmenté de 0,4% au cours du quatrième trimestre 2023.

En 2023, c'est dans l'industrie que l'évolution du salaire mensuel de base est la plus dynamique avec une hausse de 4,1% contre 3,8% dans le tertiaire et 3,5% dans la construction.

Par catégorie socio-professionnelle, ce sont les ouvriers qui tirent leur épingle du jeu, selon les données du ministère du Travail.

En 2023, ceux-ci ont vu leur salaire mensuel de base augmenter en moyenne de 4,3%, contre 3,9% pour les employés et 3,3% pour les cadres et professions intermédiaires.