Le moustique tigre fait son apparition en Moselle. L'Agence Régionale de Santé tire la sonnette d’alarme et place l’ensemble du département en "zone colonisée".

Alors que la présence du moustique tigre inquiétait déjà  le Luxembourg cet été, l’occupation de l’espèce en Moselle a été confirmée. L’Agence Régionale de Santé (ARS) a informé récemment dans un communiqué de presse du "développement de l’espèce sur la commune de Ban Saint martin" classant le département de la Moselle en "zone colonisée".

La Moselle s’ajoute désormais aux 71 départements français occupés par le moustique tigre depuis 2004. L’ARS informe qu’à présent quatre départements de la région Grand-Est sont colonisés par le moustique tigre, à savoir, le Bas-Rhin, le Haut-Rhin, la Meurthe-et-Moselle et la Moselle.

Une menace sanitaire

Des informations qui ne sont évidemment pas à prendre à la légère au vu des conséquences sanitaires possibles. D’origine tropicale, cet insecte tigré véhicule des maladies virales telles que la dengue, le chikungunya ou encore le Zika.

"Il est notamment présent dans les départements français de l’Océan indien où il a provoqué une très importante épidémie de chikungunya en 2006", relate le ministère de la santé française. Celui-ci insiste bien sur le fait qu' "une fois installé dans une commune ou un département, il est pratiquement impossible de s’en débarrasser".

L’ARS précise que des actions de "sensibilisation et de lutte" seront en marche dès l’arrivée du printemps en 2024 pour éviter la propagation du moustique tigre.

A lire également:

Des moustiques tigres retrouvés à Capellen.

Le moustique tigre découvert à Thionville